A défaut de réponse positive, l’intersyndicale informe les salariés qu’une mobilisation dans tous les sites du Groupe sera organisée le mardi 15 mai 2018.

Négociations salaires 2018, UES Atos France

 

Lors de la quatrième réunion de négociations salariales dans l’UES Atos France, la direction a présenté une nouvelle proposition.

Pour l’ensemble des organisations syndicales, celle-ci reste très nettement insuffisante. En effet, avec un  budget de 2,2% elle n’améliore sa précédente proposition que de 0,2%, rattrapage égalité professionnelle inclus.

Pour les organisations syndicales, deux points essentiels sont bloquants :

  • un budget beaucoup trop faible pour compenser la hausse de l’inflation qui sur 2017 et 2018 sera de près de 3%,
  • l’absence d’augmentation générale.

Un salarié sur deux au minimum n’a pas d’augmentation chaque année. Beaucoup attendent trois ans, voire quatre ans, pour obtenir une maigre mesure de rattrapage. Ainsi, les pertes de pouvoir d’achat se sont accumulées au fil des ans, ce qui rend indispensable une mesure générale de rattrapage.

Manifestement, la direction n’a pas pris la mesure de la détermination des organisations syndicales qui ont adopté la plateforme revendicative intersyndicale suivante :

Au titre du rattrapage des politiques salariales passées,

  • une augmentation générale annuelle de 1500€

Au titre de la politique salariale 2018,

  • 3% de budget réparti comme suit

1,5% de la masse salariale en augmentation générale d’un montant fixe

1,5% de la masse salariale en augmentations individuelles

Au titre de égalité professionnelle un budget de 0,2%

A ce stade, les nouvelles propositions de la direction sont :

En fin de réunion, les organisations syndicales ont demandé que Jean-Marie Simon soit présent lors de la prochaine réunion du 2 mai 2018 avec de nouvelles propositions qui répondent à nos revendications.

 

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *