Modification du proxy Worldline

La CGT et l’ensemble du CSE dénoncent le changement des règles proxy pour bloquer l’acces à certains sites internet prévu  le 14 janvier.

Tout d’abord, le CSE aurait dû être consulté avant la mise en place de ce changement qui  peut avoir un impact sur les conditions de travail des salariés.

On peut comprendre que les sites pornographiques et pirates puissent  être « blacklistés » mais parmi les sites qui seront bloqués certains sont utilisés par des salariés au quotidien dans leur travail.

On peut également se demander  si la direction a confiance en ses salariés en mettant en place ce « contrôle parental ». La direction pourra nous citer quelques cas à la marge qui abuserait mais pourquoi ne met-elle en place par exemple des contrôles pour les salariés qui abuseraient des heures supplémentaires non payées ?

Derrière ce bridage, on peut se demander s’il n’y a pas d’autres causes comme le besoin de bande passante pour la mise en place de nouveaux outils comme Office 365.

Le CSE a demandé à la direction de suspendre la mise en application de ces mesures et de mettre ce sujet à l’ordre du jour de la prochaine plénière.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *