Accord spécifique au Télétravail « Exceptionnel » : au 31 janvier, il sera trop tard pour déclarer vos frais

L’accord spécifique au Télétravail Exceptionnel prévoit les dispositions suivantes pour les salariés, alternants ou stagiaires pour lesquels le TT est possible  :

  • TT au domicile ou non en France pour les salariés Français et en Belgique pour les salariés Belges
  • participation de l’entreprise à l’achat de mobilier ou de matériel informatique pour les salariés et alternants (avec ou sans avenant de Télétravail)
    • un bureau, un fauteuil ergonomique, un caisson de rangement, un écran d’ordinateur, une souris(ou souris ergonomique),un tapis de souris,un clavier, un pico-projecteur, matériel de connexion réseau, station d’accueil informatique, casque audio
    • à hauteur d’un plafond global maximum de 240€ TTC s’il s’agit d’une première participation à l’achat de mobilier ou de matériel informatique
    • à hauteur d’un plafond global maximum de 120€ TTC si le collaborateur a déjà bénéficié d’une participation à l’achat de mobilier ou de matériel informatique il y a plus de 5 ans. (en dehors de la date d’anniversaire du renouvellement de l’avenant)
    • Remboursement en une seule fois
    • Remboursement sur la base de 50% du coût d’achat TTC dans la limite du plafond global maximum correspondant.
    • Demande effectuée au plus tard le 31 janvier 2021pour la participation maximale ou celle versée pour obsolescence.
    • Les justificatifs d’achat, au nom du salarié, de mobilier ou de matériel informatique devront avoir une date d’achat se situant entre le 17 mars 2020 et le 31 janvier 2021.
  • Allocation de télétravail
    • 10€ par mois: de 5 journées à 9 journées de télétravail effectuées et déclarées dans le mois civil
    • 20€ par mois: à partir de 10 journées de télétravail effectuées et déclarées dans le mois civil
  • Cet accord est valable 9 mois à compter du 1er octobre

Pour la CGT, la prise en charge des équipements correspond à un réel besoin pour les salariés qui ont du s’équiper suite à la mise en place du télétravail imposé.

Cet accord est insuffisant car

  • Il ne prend en charge les frais de nourriture (Ticket restaurant ou prime panier) des salariés de Worldline comme le prévoit la loi et l’URSSAF.
  • L’allocation mensuelle de télétravail devrait être automatique en cette période. Si vous oubliez de la déclarer, vous ne la toucherez pas !!
  • La participation de l’entreprise doit s’arrêter au minimum à la fin de l’accord et pas à une date arbitraire (le 31 janvier).
  • La participation de l’entreprise doit être faite en plusieurs fois pour le télétravail qu’il soit exceptionnel ou non.
  • La période d’obsolescence de 5 ans est trop grande. Elle doit être réduite voir supprimée. Le télétravail a 100% nécessite des équipements supplémentaires.
  • Les montants des plafonds sont insuffisants pour un travail dans de bonnes conditions : chaise de bureau de qualité, bureau, grand écran…
  • Il est gonflé pour l’employeur de faire payer au salarié la moitié de son équipement de travail. Ainsi, le fauteuil Ergonomique « négocié » proposé par la direction a 310.18€ coutera au salarié au minimum 155.09€ !!
  • la liste des matériels pris en charge dans le cadre de l’accord TT est fermée. (un deuxième chargeur PC n’est pas un luxe  : les nouveaux PC (Digital Work Place) n’en ont pas.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *